top of page
Rechercher

Qu’est-ce qu’une vasectomie ou stérilisation masculine ?



La vasectomie est une intervention chirurgicale destinée à rendre un homme stérile en sectionnant et en scellant les canaux déférents, c’est-à-dire les conduits qui transportent les spermatozoïdes du testicule vers l’urètre.


La vasectomie est une opération chirurgicale simple réalisée par un médecin urologue. Elle consiste à sectionner puis à boucher les canaux déférents. Ces canaux sont deux petits tuyaux qui mesurent 40 à 45 cm de long et 2 mm de diamètre. Ils relient les testicules à l’urètre et ont pour mission de transporter les spermatozoïdes. Suite à une vasectomie, les spermatozoïdes qui sont produits dans les testicules chaque jour restent au même endroit et ne peuvent plus circuler. Ils sont donc détruits et réabsorbés par l’organisme. Par conséquent, le liquide séminal ne contient plus de spermatozoïdes vivants.

Selon la législation française, la vasectomie « ne peut être pratiquée que si la personne majeure intéressée a exprimé une volonté libre, motivée et délibérée en considération d'une information claire et complète sur ses conséquences ».


Quelles sont les techniques de vasectomie pour un homme ? La vasectomie se fait généralement sous anesthésie locale et l’opération dure une quinzaine de minutes. Il existe deux techniques d’intervention pour réaliser une vasectomie :

  • La vasectomie classique : le médecin réalise deux petites incisions dans le scrotum, qui est la peau entourant les testicules, pour atteindre les canaux déférents et les couper puis les boucher.

  • La vasectomie sans bistouri ou sans scalpel : une très fine incision est réalisée dans le scrotum à l’aide d’outils spéciaux pour sectionner et boucher les canaux, l’incision est si petite que des points de suture ne sont pas nécessaires.

La vasectomie est-elle réversible ? La vasectomie est indiquée pour les hommes souhaitant une contraception définitive. La vasectomie peut être réversible, car il existe une intervention chirurgicale qui permet de recréer la perméabilité des canaux déférents. Cette opération s’appelle la vasovasostomie. Selon l’Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception, moins d’un couple sur deux réussit à avoir un enfant de façon naturelle après une vasovasostomie. La vasectomie est donc réversible, mais avec une efficacité limitée. Après une vasectomie, il est cependant possible de réaliser une fécondation in vitro. Un homme peut également choisir de mettre en réserve son sperme dans un centre de conservation avant l’opération, au cas où il changerait d’avis plus tard.





Quelles sont les suites après une opération de vasectomie ?

À la suite de l’intervention chirurgicale, des douleurs peuvent apparaître dans la zone, à cause de meurtrissures ou d’un œdème. Pour les soulager, il peut être recommandé d’appliquer une poche de glace, d’utiliser un analgésique ou de porter un suspensoir, qui est un slip de maintien des testicules. Ces douleurs disparaissent généralement au bout d’une à deux semaines. Tant que des douleurs se font ressentir, il est déconseillé de reprendre une activité physique ou d’avoir des relations sexuelles. Il faut d’ailleurs noter que la vasectomie n’est pas tout de suite efficace. Un délai de deux à trois mois est en effet nécessaire avant l’élimination totale des spermatozoïdes vivants. Il est donc conseillé de garder une autre méthode de contraception dans les semaines qui suivent l’opération. Un contrôle réalisé avec un premier spermogramme est recommandé trois mois après la vasectomie, puis un second est préconisé un mois plus tard. Ces examens permettent de confirmer l’absence de spermatozoïdes vivants et la réussite de l’opération.





Comments


bottom of page