CANCER DE LA PROSTATE

Qu’est ce que la prostate ?

 

La prostate est une glande de l’appareil reproducteur masculin. De la forme d’une châtaigne, elle se trouve sous la vessie, logée sur la partie antérieure du rectum. Son sommet, nommé l’apex est situé vers le bas et s’accole sur le plancher pelvien. La glande prostatique grandit avec les années et peut occasionner des symptômes en comprimant l’urètre. 

 

Qu’est ce que le cancer de la prostate ?

 

Les cellules malignes du cancer de la prostate se développent dans la partie périphérique de la glande, on nomme ce type de tumeur "adénocarcinome".

Le cancer de la prostate correspond à 15% des tumeurs diagnostiquées chez l’homme dans les pays développés, il est ainsi le type de cancer masculin le plus fréquent. On diagnostique chaque année en Suisse plus de 6000 nouveaux cas. 

 

Comment est il diagnostiqué ?

Le cancer de la prostate n’occasionne peu ou pas de symptômes pendant de nombreuses années. Il existe un test de dépistage par prise de sang (le PSA ou "Prostata Specific Antigen") qui permet d’identifier la maladie à un stade précoce. Il est à noter que si le PSA est spécifique à l’organe (c'est-à-dire qu’il est produit par la glande prostatique uniquement), il ne l’est pas pour le cancer de la prostate, en  effet, une infection de la prostate ou un agrandissement bénin de celle-ci ("le syndrome prostatique bénin") provoquent également une élévation de la valeur du PSA dans le sang.

Le diagnostic se fait par biopsies transrectales échoguidées, procédure durant laquelle nous prélevons de petits échantillons de tissus à l’aide d’une aiguille très fine passée à travers la paroi du rectum en visualisant l’organe par ultrasons. Ce geste s’effectue sous anesthésie locale. Le tissu prélevé sera ensuite analysé au microscope.

Afin d’affiner le diagnostic, nous pouvons également vous proposer une imagerie de la glande prostatique par IRM (imagerie par résonance magnétique). 

Les traitements du cancer de la prostate

Il existe plusieurs modalités de traitements. La chirurgie, la radiothérapie, l’hormonothérapie ou la chimiothérapie peuvent être utilisées seules ou combinées. Une approche multidisciplinaire impliquant différents spécialistes (urologues, radiologues, oncologues, radio-oncologues) permet de déterminer la meilleure approche en fonction du type de tumeur et de vos préférences.